100.000 mégots jetés par terre toutes les heures à Marseille

L’association Recyclop essaie par l’humour de sensibiliser les fumeurs à la collecte et au recyclage de leurs mégots © Radio France – Tony Selliez

Un mégot jeté par terre, c’est tout sauf un geste anodin. D’abord c’est sale, visuellement… mais c’est surtout très polluant ! Un mégot pollue à lui seul 500 litres d’eau. Pour ces raisons notamment, et après La Ciotat, Marseille s’attaque aussi aux fumeurs sur ses plages : l’interdiction de fumer est entrée en vigueur ce jeudi sur les plages de Borély, de la Pointe Rouge et de Bonneveine.

« Beaucoup de mégots reviennent de la mer. Après, bien sûr, il y a les fumeurs sur la plage (…) c’est le déchet le plus jeté au monde. On estime qu’à Marseille, ce ne sont pas moins de 100.000 mégots qui tombent par terre toutes les heures, soit 30 kilos. » Abdès, responsable de Recyclop à Marseille ».

D’après un sondage à Marseille de l’association Recyclop, (sur un panel de 187 personnes interrogées) 88% des fumeurs jettent leurs mégots à terre, mais 80% connaissent aussi au moins une conséquence de la pollution des mégots. 9% utilisent les poubelles urbaines connaissant l’impact sur notre environnement. Et 3% ont un cendrier ou une boite à mégots, toutes sensibilisées à la pollution du mégot. Enfin 5% y pensent, mais jettent leurs mégots en raison du manque de matériels pourvus.

L’association multiplie les actions de sensibilisation. Elle offre notamment des cendriers portatifs, pour aider les fumeurs dans une démarche éco-citoyenne.

Source : francebleu.fr

Abdès, responsable de Recyclop à Marseille © Radio France – Tony Selliez
1 mégot = 500 litres d’eau polluée © Radio France – Tony Selliez

Partager l'article
Tags:

Laisser un commentaire